Shona : L’expression artistique des émotions par les sculptures au Zimbabwe


Dreaming about Love

Qu’est-ce que la sculpture Shona ?

Originaire du Zimbabwe, la sculpture Shona est un mouvement artistique moderne qui se caractérise par des sculptures en pierre. Ce mouvement artistique tire son nom de la tribu Shona du Zimbabwe. Le mouvement trouve son inspiration dans les premières sculptures en pierre de la tribu Shona. Ces sculptures étaient principalement influencées par la mythologie Shona.

Les célèbres sculpteurs Shona :

Les ouvriers des mines de l’ancienne Rhodésie cherchaient une activité loin de leur travail afin de donner une expression artistique à leurs sentiments et émotions. Les premières années du mouvement Shona ont donné naissance à l’un des artistes sculpteurs les plus connus d’Afrique, comme Henry Munyaradzi, Nicholas Mukomberanwa, John Takawira, Bernhard Takawira, Bernhard Matemera, Fanizani Akuda et Edward Chiwawa. Ils utilisent des marteaux, des ciseaux et des limes pour obtenir la forme désirée de la pierre. La surface lisse de ces sculptures est obtenue en utilisant du papier de verre, puis en les recouvrant finalement de la cire incolore chauffée.

Bird’s Family

La sculpture Shona et ses premières expositions internationales :

En 1957, Frank McEwen, ancien conservateur du musée Rodin à Paris, est nommé premier conservateur de la nouvelle galerie nationale de Salisbury en Rhodésie. Fortement impressionné par les œuvres des artistes Shona, McEwen les encourage à sculpter et leur donne une visibilité mondiale.

Dans les années 1960 et 1970, McEwen a organisé des expositions collectives de ces sculptures au Musée Rodin, à Paris, en France, et à l’Institute of Contemporary Arts (ICA), à Londres, au Royaume-Uni. La popularité des sculptures Shona s’est accrue grâce à l’exposition de prestige organisée en 2000 par Chapungu, aux Kew Gardens de Londres, qui présentait des œuvres majeures de nombreux artistes Shona de talent.  

En 1966, Tom Blomefield a créé la galerie Tengenenge à Guruve qui a favorisé les sculpteurs car elle est située près de la source de leur pierre.

Les pierres utilisées par les sculpteurs Shona :

Les sculpteurs zimbabwéens s’approvisionnent principalement en matières premières dans les régions du nord, de l’est et du centre du Zimbabwe. Ils utilisent des pierres qui appartiennent à la famille géologique de la serpentinite, une roche sédimentaire déposée sur un fond marin de sable. Springstone est le type le plus courant de serpentine zimbabwéenne. Leopard Rock est jaune-vert pâle avec des points noirs. Fruitstone est colorée et variée, alors que Cobalt Stone est violette et verte. Un autre type très commun de serpentine utilisé par les sculpteurs est connu sous le nom d’Opal Stone qui est douce et verte.

Three Sisters

Les sculptures Shona en France :

Les sculptures Shona attirent de plus en plus de monde en France. La galerie d’art Quatrième à Clermont-Ferrand, en France, est fière d’exposer et de distribuer des sculptures Shona du Zimbabwe. Et sa galeriste Myriam Herzog a pour mission de représenter diverses collections de sculptures de différents artistes Shona.

Delicia Evangeline Joseph Darwin