L’affaire Pogba : le point

L’affaire n’a échappé aux yeux de personne, le samedi 27 août dernier, Mathias Pogba grand frère du champion Paul Pogba publiait une vidéo intrigante sur ses réseaux sociaux. Dans celle-ci il promettait dans 4 langues ( français, anglais, italien et espagnol) des révélations explosives au sujet de son frère mais également de son avocate Rafaela Pimenta et de Kylian Mbappe.

Le coup d’éclat de la part du grand frère du champion du monde a provoqué une grande vague d’étonnement dans l’univers footballistique. Le clan Pogba, est toujours apparu soudé comme l’évoquait Pierre Maturana, directeur de la rédaction du magazine SoFoot, qui s’étonnait dans un premier temps du déchirement entre les deux frères: « on a toujours vu Paul Pogba mettre en avant cette esprit de famille, cette unité familiale, ces frères très très proches les uns des autres ».

Quelles sont les raisons de cette fracture ?

Les raisons de pareille fracture familiale remontent à mars dernier. Paul Pogba dans une plainte déposée en juillet dernier raconte avoir été victime d’un piège de la part d’amis d’enfance qui l’auraient conduit dans un appartement ou l’attendait deux hommes cagoulés armés de fusils d’assaut. Paul Pogba a ajouté devant les enquêteurs que les individus lui  avaient demandé la somme de 13 millions d’euros pour « services rendus », c’est-à-dire pour la protection qu’ils lui auraient offert au pendant 13 ans "contre des personnes qui lui voulaient du mal".

Dans sa vidéo, Mathias Pobga révèle que l’ancien joueur de Manchester United aurait fait appel aux services d’un marabout afin que celui-ci jette des sorts à son coéquipier Kylian Mbappe, afin de nuire à ses performances. Le joueur, pour sa part, reconnaît avoir fait appel à un marabout cependant selon lui ce n’était pas pour nuire à l’attaquant star du PSG mais pour une association humanitaire qui vient en aide aux enfants en Afrique.

D’après de nouvelles révélations parues lundi 5 Septembre, la mère du joueur, Yéo Moriba, aurait également été victime, à son domicile en juillet dernier, de pression de la part d’un petit groupe de ravisseurs, c’est ce qu’expliquait Paul Pogba lors de son second témoignage devant les enquêteurs. Les individus réclamaient 13 millions d’euros sans quoi ils révéleraient  des enregistrements prouvant que Paul Pogba a fait appel à un marabout pour jeter des sorts à Kylian Mbappé. L’épisode a conduit Rafaela Pimenta, agente du joueur, à réclamer la protection de la mère du joueur auprès de Mohamed Sanhadji, officier de sécurité de l’équipe de France. De plus, pour Paul Pogba son frère aurait agi sous la pression des racketteurs.

Pour l’heure le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire contre X, tandis que les investigations sur les tentatives d’extorsion dénoncées par le joueur ont été confiées à deux juges d’instruction du tribunal de Paris. D’ailleurs, hier, Mathias Pogba et 4 autres personnes ont été placés en garde à vue. Mathias Pogba se serait présenté de lui-même.

Prisca Kitwa